Cap Garland

Cap Garland est décrit dans les livres de la petite maison dans la prairie comme un garçon blong au yeux bleus et au sourire éclatant. C’est un personnage recurrent dans les livres de Laura Ingalls Wilder  » un hiver sans fin  »  , « la petite ville dans la prairie » et « ces heuruese années ».

Oscar Edmund Garland, est connu sous le surnom de Cap , il est né le 27 décembre 1864 à Avoca dans le Wisconsin.  Il est le fils de Walter Bell Garland et Magaret Frances Pettit .

Il avait deux soeurs plus agées , Sarah Lovenia Garland , née en 1856, surnomée Vena, et Florence Adelia Garland, née le 14 mai 1862 .

En plus de ces trois enfants, les Garland perdirent deux enfants en bas age: Un fils du prénom Walter , né le 29 mai 1855, qui mouru le 23 juillet de la même année , et une fille appelée Joséphine, née le 18 aout 1859, qui mouru le 12 avril 1863.

Le père de Cap mouru en alors qu’il n’ était qu’ agé de 42 ans, , le 29 septembre 1874. Les Garland quittèrent leur maison d’ Avoca dans le Wisconsin, et peu de temps après, la veuve et ses trois enfants s’installèrent prés du Lac Henry, dans le territoire du Dakota, durant l’ hiver 1879 à 1880.

Pendant l’été et le début de l’ automne en 1880, la famille s’installa à la ville de De Smet. Madame Garland ouvrit une pension au coin de Joliet Avenue et de Second Street, derrière le magazin de Charles Ingalls qu’il  avait construit et où la famille Ingalls s’installa pendant l’hiver de 1880 à 1881.

Cap Garland

Cap Garland

Florence la soeur de Cap Garland occupa le poste d’institutrice en ville. En novembre 1880 Lorsque Carrie Ingalls  et Laura Ingalls allèrent à l’ école de De Smet pour la première fois et Cap envoya à Laura une balle, ce qui la fait rire, à la suprise de tous les garçons de la cour de l’école.

Cap devait avoir attiré l’ attention de Laura dès le début, et il devint rapidement un jeune héros à ses yeux, lorsqu’il partis dans le blizzard pour aller chercher les hommes en ville, en voyant que les écoliers se diriger vers la prairie et quand il parti avec Almanzo Wilder pour un perilleux voyage, afin d’ aller chercher du blé pour la ville affamée.

Cap doit avoir vécu beaucoup de choses avec Almanzo, des années plus tard, lorsqu’il hésitait à savoir oui ou non il allait rejoindre Laura a l’ école de Bouchie par très mauvais temps .

Lorsque l’ école repris, à l’ automne en 1881, Laura fut heureuse de revoir Cap Garland, parmis les grands garçons présents. Peut après des revival meetings ( des réunions destinées à ranimer la foi des fidèles à l’ église ) , Laura n’ était pas très interessées par le sermon, cependant, elle écrit des années plus tard dans une autobiographie non publiée , pour être complètement sincère, je regardais Cap.

Cap Garland

Cap Garland

Mais ce ne fut pas Cap qui la rattrapa et lui proposa de la raccompagner chez elle, cependant, c’était le plus jeune des filsWilder, Almanzo. Malgrès cela Laura s’interessait toujours à Cap, et elle écrit, après avoir enseigné à l’ école de Bouchie, elle espéra quitter Almanzo pour Cap.

Quand Cap Garland invita Laura à aller faire un tour en traineau, cependant, elle realisa qu’ après tout, elle voulait vraiment rester avec Almanzo Wilder . Cap Garland commença à courtiser l’ amie de Laura, Mary Power, et les deux jeunes couples, Laura et Almanzo et Cap et Mary, allèrent souvent se promener en traineau ensemble.

En 1882 Mrs Garland acheta une terre,à environ 7 mils de celle des Ingalls. Peut être Cap a t-il travaillé cette terre pendant que sa mère et ses soeurs faisaient tourner la pension en ville.

Cap vécu en ville plus tard, quand Almanzo Wilder prit une chambre à la pension des Garland, lui et Cap partageaient une chambre. Cap et ses chevaux travaillèrent pendant quelques années dans quelques fermes.

Le 2 novembre 1891, lorsqu’il travaillait au moissonnage à la ferme d’ August Larson, une chaudière explosa, tuant Cap, à seulement 26 ans.

Cap Garland

La tombe de Cap Garland

Florence Garland sa soeur, mentionnée dans certain livres de Laura, épousa Charles Lansing Dawley en 1887, et appela son premier fils Lansing Edmund, né le 11 mars 1893, en mémoir de son frère. Florence et Charles eurent un autre fils, Walter né le 9 janvier 1900.

Mrs Garland mourut à De Smet en 1913. Charles et Florence restèrent à De Smet jusqu’à leur mort en 1933 et 1935.

20a17ddd-d3ec-4a55-bec8-71469045c91e